Guy Chevereau

Je peins beaucoup selon la méthode indirecte décrite par Mr Roland Roycraft. En fait, nous réalisons un travail préalable assez précis avec le drawing-gum puis nous épandons nos couleurs directement de la soucoupe sur la feuille totalement mouillée, en la remuant dans tous les sens afin que l'eau s'imprègne du pigment.
Aujourd'hui, je m'amuse à mélanger des encres de qualité, donner des petits effets avec des pastels aquarellables etc...
Je teste, également les aquarelles Mijello qui sont surprenantes par leur luminosité, mais pas très facile à travailler. L'erreur est quasi impardonnable...
28
4

L'ange déchu

Guy Chevereau

aquarelle 29x 42 papier Arches grain torchon Un défi que je me suis lancé... Beaucoup de travail, un peu plus de huit jours de travail et qui pourrait être encore quelque peu "fignolé"... J'apprécie, particulièrement cette prise de vue peu commune mettant en valeur une perspective étonnante... La difficulté technique de cette aquarelle m'a empêché de bien travailler la lumière. Et je dois avouer que je n'ose pas retravailler les contrastes, de peur de tout gâcher...

Tous les commentaires (4)

veronique laval  il y a 2 ans

Je trouve votre aquarelle très réussie. J'aime beaucoup l'angle de vue. Effectivement la perspective est très difficile et demande beaucoup de patience. Bravo !!

Marie-Christine BOISUMEAU  il y a 2 ans

Effectivement que de travail dans votre aquarelle. J'adore. Toutes mes félicitations.

cecile gigot  il y a 2 ans

Parfaite composition! Je viens de la découvrir à l'instant, pour ce qui est du rendu lumineux, pour moi (je suis une simple aquarelliste amatrice), bravo! Je ne saurais pas en faire autant que vous! Bonne continuation!
Cécile

florent rouxel  il y a 2 ans

en effet beau travail!

Laisser un commentaire

Merci de compléter tous les champs.